Comité Français des Barrages et Réservoirs

Barrage Grand Coulee

Accueil > Doi > 2019 > doi_cfbr_colloque2019_c25

doi_cfbr_colloque2019_c25

Justification d’un cote de danger supérieure au niveau d’étanchéité d’un ouvrage en remblai


Eric VUILLERMET (BRLI)

Éditeur : Comité Français des Barrages et Réservoirs - CFBR - ISBN 979-10-96371-09-9

Colloque : Justification des barrages : état de l’art et perspectives - Chambéry, France
Année d’édition 2019

Téléchargement : Actes du colloque

Title : Justification of a the level of danger of rupture that is higher than the waterproofing in an earthdam

Résumé
Le barrage sur l’Agly est un barrage en enrochement dont l’étanchéité est assurée par un complexe pseudo-noyau – paroi moulée arasé à la cote des Plus Hautes Eaux (PHE). Le remblai supérieur à cette cote a été justifié par la détermination de la revanche.
L’étude de danger initiale a retenu comme cote de danger la crête de l’ouvrage en regard de la nature des matériaux mentionnés sur le profil type. Dans le cadre de l’instruction de l’étude par l’administration, il a été demandé de justifier ce choix.
La révision de l’étude hydrologique engagée suite à l’étude de danger a permis de vérifier que la côte atteinte par la crue de projet restait inférieure à la côte de l’étanchéité et d’évaluer la côte atteinte par la crue extrême de période de retour 100 000 ans.
Afin de qualifier le niveau de sûreté de l’ouvrage lors de l’atteinte de cette cote extrême, la démarche a consisté à mener une analyse des mécanismes de rupture liée à l’érosion interne du remblai sommital. La caractérisation du matériau s’est basé sur les données de chantier, les paramètres hydrauliques liés aux écoulements internes sont issus quant à eux, de calculs en régime transitoire, approche retenue du fait de la brièveté des crues de type méditerranéennes. Compte tenu de quelques incertitudes sur la perméabilité, des tests de sensibilité ont été entrepris.
Cette approche a permis de proposer une analyse de risques pour les différents mécanismes dont les résultats viennent étayer la justification d’une cote de danger.

Abstract
The Agly Dam is a rockfill dam waterproofed by means of its pseudo-core cum diaphragm wall system that rises up to the elevation corresponding to the Highest Water Level (HWL). The fill above this level was justified due to the determination of the freeboard.
The initial risk assessment analysis established the danger level as being the elevation of the dam crest considering the type of materials described in the typical cross-section. When the authorities examined the initial assessment, they requested justification of this choice.
The review of the hydrological study following the risk assessment analysis verified that the level reached by the design flood was below the top of the waterproofing system and estimated the level reached by the extreme flood, i.e. the 100 000-year flood.
In order to classify dam safety in extreme flood circumstances, the approach consisted of analysing dam failure mechanisms related to the internal erosion of the fill in the top part of the embankment. The description of the material used was based on works data, while the hydraulic parameters for the internal flows were derived from unsteady state flow calculations, since this was the method chosen due to the short nature of Mediterranean floods. As there were a few uncertainties regarding permeability, sensitivity testing was carried out.
This made it possible to produce a risk analysis for the various mechanisms, the results of which confirm that the danger level is justified.

Citation
VUILLERMET. Justification d’un cote de danger supérieure au niveau d’étanchéité d’un ouvrage en remblai. In Colloque Justification des barrages : Etat de l’art et Perspectives. Chambéry : CFBR - 27,28 novembre 2019. ISBN 979-10-96371-09-9. doi : 10.24346/cfbr_colloque2019_c25


Voir aussi : Colloque Justification des barrages : état de l’art et perspectives

Reproduction interdite {GIF}Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 France.