Comité Français des Barrages et Réservoirs

doi_cfbr_shf_colloque2017_e04

Méthode pour suivre l’évolution des protections de pied des digues en enrochement de la Loire


Clément AUGEARD (Cerema), Sébastien PATOUILLARD, Jean MAURIN (DREAL Centre-Val de Loire), Edouard DURAND, Arnaud GODEFROY, Lucile SAUSSAYE (Cerema)

Éditeurs :

  • Société Hydrotechnique de France - SHF - ISBN : 979-10-93567-16-7
  • Comité Français des Barrages et Réservoirs - CFBR - ISBN 979-10-96371-04-4

Colloque "Hydraulique des barrages et des digues" - 29 et 30 novembre 2017 - Chambéry, France
Année d’édition 2017

Téléchargement : Actes du colloque

Title : Evolution of the protections of dikes toe in riprap of the Loire

Résumé
La Loire compte environ 700 km de levées. Lorsqu’elles sont en contact direct avec le fleuve, elles sont sujettes à l’érosion externe. Actuellement, les levées de la Loire Moyenne (de Nevers à Angers) sont confortées par des enrochements en pied sur environ 54 km. En 2016, la Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DREAL) Centre-Val de Loire a sollicité le Centre d’études et d’expertises sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement (Cerema) pour mettre en place une nouvelle méthodologie de suivi afin, dans un premier temps, de décrire les principaux mécanismes de dégradation des enrochements (tassements, glissements et mouvements de blocs) puis, dans un second temps, de souligner les éléments de contextes historiques et environnementaux à prendre en considération pour réaliser le suivi. Cette démarche fait suite à une étude globale, menée entre 2006 et 2011, qui avait permis d’identifier le risque d’érosion en pied de digues et de prioriser les interventions de confortement. La méthodologie est déclinée selon trois étapes : * rechercher et synthétiser les informations disponibles sur la digue et son environnement ; * présenter les évolutions environnementales les plus significatives au niveau de l’ouvrage (caractéristiques hydrauliques, historique des travaux réalisés, fréquentation de l’ouvrage) ; * qualifier et quantifier les désordres observés sur la digue à différentes échelles (digue, composantes de la digue et blocs d’enrochement). L’application de cette méthodologie sur site a permis d’apporter quelques précisions techniques et de définir les limites sur les méthodes d’observations envisagées telles que la photogrammétrie, la bathymétrie et la photographie comparative. Cette méthodologie, répétée au cours du temps, permettra d’avoir une perception de la durabilité de ces ouvrages et de faire évoluer les critères de dimensionnement.

Abstract
The Loire counts approximately 700 km of dikes. When they are in direct contact with the river, they are subject to the external erosion. Currently, the dikes of the Loire (from Nevers to Angers) are consolidated by ripraps in toe on approximately 54 km. In 2016, the Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DREAL) Centre-Val de Loire requested the Centre d’études et d’expertises sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement (Cerema) to set up a new methodology of follow-up, first, to describe the main mechanisms of degradation of ripraps, secondly, to underline the elements of historic and environmental contexts to be considered to realize the follow-up. This approach follows up a global study, led between 2006 and 2011, which had allowed to identify the risk of erosion of the toes of dikes and to prioritize the reinforcement operations. The methodology is declined according to three stages : * to synthesize the information available on the dike and its environment ; * to determine the most significant environmental evolutions at the level of the reinforcement structure ; * to qualify and quantify the disorders observed on the dike with various scales. The application of this on-site methodology allowed to define some technical precisions and the limits on the methods as the photogrammetry, the bathymetry and the comparative photography. Repeated in time, this methodology will allow to have a perception of the durability of these reinforcement and to improve the design criteria.
Citation
LEMPERIERE François, HOTAKHANH Michel, NERINCX Nicolas. Méthode pour suivre l’évolution des protections de pied des digues en enrochement de la Loire. In Colloque "Hydraulique des barrage et des digues". Chambéry : CFBR-SHF - 29,30 novembre 2017. ISBN 979-10-93567-16-7 & 979-10-96371-04-4. p. 311-321. doi : 10.24346/cfbr_shf_colloque2017_e04


Voir aussi : Colloque "Hydraulique des barrages et des digues"

Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 France.