Comité Français des Barrages et Réservoirs

doi_cfbr_colloque2016_c04

Approche synthétique des dommages incrémentaux dus à une rupture de barrage par surverse en crue : cas du barrage du LAC AU DUC


Thomas Adeline (ISL), Arnaud Le Gal (Eau du Morbihan

Éditeur : Comité Français des Barrages et Réservoirs - CFBR
Colloque "Sûreté des barrages et Enjeux" - 23 et 24 novembre 2016 - Chambéry, France
Année d’édition 2016 - Pages : 259 à 271
ISBN : 979-1096371-02-0

Téléchargement : Actes du colloque

Title : Synthetic approach for dammages estimation due to a dam failure during a flood : case study of Lac au Duc dam

Résumé
Le barrage du Lac au Duc est implanté depuis le XIIIème siècle sur le cours de l’Yvel dans le Morbihan. Sa retenue de 3,7 Mm3 est essentielle aux besoins en eau potable du département, gérés par Eau du Morbihan. L’ouvrage en remblai présente un niveau de risque relativement élevé révélé par les études de diagnostic récentes. Un meilleur système d’évacuation des crues est analysé à travers une analyse coût-bénéfice (ACB) afin d’évaluer la pertinence du nouvel investissement au regard des risques encourus par les enjeux à l’aval. On propose ici d’exposer la méthode de cartographie des enjeux aval, le calcul des indicateurs élémentaires de dommages aux biens et de dangers aux personnes, et enfin le calcul d’indicateurs synthétiques pour estimer le niveau de danger global du barrage. La connaissance des enjeux à la parcelle est rendue possible par la mise à disposition d’informations cadastrales par la Direction Générale des Impôts. Des traitements SIG spécifiques et certaines précautions dans l’usage de ces données sont expliqués. Le croisement SIG entre données de modélisations hydrauliques et localisation des enjeux permet le calcul d’indicateurs élémentaires comme les dommages aux logements et aux entreprises, mais aussi la population exposée au risque et le nombre supposé de blessés et de victimes selon des méthodes issues du savoir-faire international. Enfin l’agrégation des indicateurs élémentaires calculés pour un ensemble de scénarios hydrauliques permet de dégager une vision d’ensemble du niveau d’exposition au risque de rupture.

Abstract
The ‘Lac au Duc’ dam is located on the Yvel (Morbihan, France) since the thirteenth century. The 3.7 million m3 of water stored by the dam are essential to the regional drinking water supply managed by Eau du Morbihan. This hardfill dam has a relatively high level of risk revealed by recent diagnostic studies. A new flood spillway has been analyzed through a costbenefit analysis (CBA) to assess the relevance of the new investment to the risks incurred by people and goods downstream. This article explains the method of mapping downstream issues, the calculation of basic indicators of danger to persons and damage to goods, and finally the calculation of synthetic indicators to estimate the overall level of the dam safety. A good knowledge of people and goods concerned is given by cadastral information from the General Tax Directorate. GIS specific analysis and precautions in the use of these data are explained. GIS cross between hydraulic modeling data and issues localization allows the calculation of basic indicators such as damage to homes and businesses, but also the population at risk and the expected number of casualties and victims using methods from the International expertise. Finally the aggregation of elementary indicators calculated for a set of hydraulic scenarios helps to gain an overview of the level of risk of dam failure.

Citation
ADELINE Thomas, LE GAL Arnaud. Approche synthétique des dommages incrémentaux dus à une rupture de barrage par surverse en crue : cas du barrage du LAC AU DUC. In Colloque "Sûreté des barrages et Enjeux". Chambéry : CFBR- 23,24 novembre 2016. ISBN 979-1096371-02-0. p. 259-271. doi : 10.24346/cfbr_colloque2016_c04


Voir aussi : Colloque "Sûreté des barrages et enjeux"

Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 France.